HARCEL

LE HARCÈLEMENT SCOLAIRE (FICHE PÉDAGOGIQUE)

Posted on Posted in Fiches Pédagogiques

HARCELInsultes, brimades, rumeurs, menaces, attaques, isolement vu ostracisme. Ce sont les différents aspects du harcèlement scolaire ou en d’autres termes la réalité cauchemardesque pour 1 élève sur 10 en France. Il s’agit d’un problème épineux qui prend des dimensions inquiétantes et a des conséquences néfastes sur les victimes. Étant donné que l’école a pour mission d’enseigner la tolérance et le respect des autres, c’est notre responsabilité, en tant qu’enseignants, de susciter l’attention des élèves sur ce sujet. Alors en surfant sur Internet, j’ai découvert un film d’animation touchant sur l’intimidation scolaire réalisé par une élève québécoise. La jeune fille a mis tout son cœur et son talent dans la réalisation de son film qui parvient à toucher les gens et à les faire réfléchir. Me servant de cette vidéo comme point de départ, j’ai préparé une fiche pédagogique pour aborder le problème et sensibiliser les élèves.

 

FICHE PÉDAGOGIQUE

 

  THÈME Le harcèlement scolaire
  PUBLIC Adolescents
  NIVEAU Intermédiaire  ( B1/ B2 )
  OBJECTIFS   LINGUISTIQUES : LEXIQUE :utiliser le lexique du harcèlement et des sentiments 
GRAMMAIRE : Utiliser le Subjonctif, exprimer l’hypothèse (structures avec Si)
ACTES DE PAROLES : exprimer son opinion et ses sentiments, parler d’un problème et présenter ses conséquences, donner des conseils, comparer
 OBJECTIFS   COMMUNICATIFS : Rechercher des informations sur Internet, écrire dans un journal intime, inventer des slogans, préparer un exposé

 

Première étape

 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=gq4QDxa35fU[/youtube]

 

1.    Avant de visionner la vidéo, il est recommandé de vérifier le niveau de 
     connaissance des élèves relativement au phénomène du harcèlement scolaire
     (ou intimidation scolaire, terme plutôt utilisé au Canada), en posant la
     question suivante : Qu’est-ce que l’intimidation selon vous? 
     Les élèves donnent leurs propres réponses et après avoir visionné le film 
     d’animation on aboutit ensemble à une définition du harcèlement scolaire.

 

      HARCÈLEMENT SCOLAIRE : Il s’agit de conduites agressives 
      répétitives en milieu scolaire dans le but de blesser intentionnellement 
      quelqu’un, de l’humilier ou de l’exclure.
 

2.   Les élèves regardent la vidéo et décrivent les différentes «attaques» que subit la jeune fille (elle est victime de moqueries, on répand des rumeurs à son égard, on lui envoie des messages méchants sur Internet, on la fait trébucher, on la ridiculise en public) ainsi que les lieux (dans la cour, dans la classe, dans les couloirs de l’école, en ligne).

Ensuite, on présente les différentes formes du harcèlement scolaire et leurs définitions et on demande aux apprenants d’associer les éléments des deux colonnes et de classer les comportements décrits dans la vidéo dans la bonne catégorie.

 

Harcèlement physique utiliser des surnoms, menacer, humilier, se moquer, faire des commentaires racistes.
Harcèlement verbal obliger la personne à donner ses objets ou son argent en la menaçant de représailles s’il ne le fait pas.
Harcèlement social on utilise un ordinateur ou un téléphone portable pour poster des photos ou des commentaires gênants pour faire du mal.
Cyber-harcèlement frapper, bousculer, pousser, cracher, briser les objets personnels d’un élève
Taxage propager de fausses rumeurs, ignorer ou exclure une personne, ridiculiser en public.

 

3.   On demande aux élèves de parler des sentiments qu’éprouve la jeune fille à cause du harcèlement. Pour les aider on leur donne une liste de sentiments négatifs et positifs afin qu’ils choisissent les mots appropriés.

 

à l’aise

confiante

affligée

désespérée

troublée

béate

isolée

résignée

humiliée

écœurée

assurée

épanouie

tourmentée

déprimée

découragée

accablée

elle en a gros sur le cœur

traumatisée

     

Un sentiment de désespoir, chez un enfant fragilisé par une situation qu’il juge insurmontable, peut conduire à un passage à l’acte suicidaire comme la jeune victime du film d’animation.

4.    Après, on discute avec les élèves de la fin du film qui se termine sur une 
      note d’optimisme.
      Quel est le message final ? À la fin, un autre élève lui vient en aide et met
      de la couleur dans sa vie, ce qui va certainement l’aider à surmonter les  
      épreuves.

 
HARCELEMENT9 

Deuxième étape

Les élèves peuvent aussi visionner la vidéo: Le harcèlement à l’école:enquête
et faire les exercices suivants :

 

1.        VRAI/FAUX

            

  VRAI FAUX
Les élèves se moquaient de Régis parce qu’il est timide.    
A la cantine, on lui versait systématiquement un verre d’eau dans son assiette.    
On faisait circuler sur Internet des rumeurs sur lui.    
Parfois il rentrait à la maison avec des vêtements déchirés.    
Les adultes à l’école ont tout de suite pris le problème au sérieux.    
Après quelque temps Régis a décidé de retourner à l’école.    
A cause du harcèlement Régis était nerveux et faisait des cauchemars.    

 

     (Réponses : 1. Faux, 2. Vrai, 3. Faux, 4. Vrai, 5. Faux, 6. Faux, 7. Vrai)

 

2.      D’après la psychiatre pour enfants et adolescents, Dr. Marie-France Le Heuzet, quelles sont les répercussions du harcèlement sur les victimes ? Citez 3 répercussions.

(Réponses : troubles anxieux, phobie sociale, peur de l’extérieur, états dépressifs/conduites suicidaires)

 

3.      Complétez les phrases suivantes :

  • L’infirmière Carole Dufour peut recevoir jusqu’à …..….. élèves par jour.
  • Elle a invité l’association ………………………….. à l’école pour parler du harcèlement scolaire aux élèves.
  • Une petite fille de ………….. ans se met à pleurer car ça fait ……………. mois qu’elle se fait ……………., ……………………, harceler par un autre élève.

         (Réponses : 40 élèves, Sos Benjamin, 11 ans, deux mois, insulter, racketter)

 

4.      Répondez aux questions suivantes :

  • Quel est le conseil que donne l’infirmière C. Dufour ? (Réponse : inciter la victime à dénoncer son harceleur)
  • Depuis quand on lutte contre l’intimidation scolaire en Angleterre ? (Réponse : depuis les années ’80)
  • Quel type d’activité est proposé aux élèves de l’école primaire à Londres afin de les sensibiliser au problème du harcèlement scolaire ? (Réponse : théâtre et jeu de rôles)

 

Troisième étape  (PRODUCTION ORALE)

 

1.      Pour élargir le sujet on peut poser des questions relatives au sujet du harcèlement scolaire.

  • Qu’est-ce qui fait que certains élèves persistent à manifester ce type de comportement ?
  • Quelles sont les conséquences de l’intimidation sur la victime (au niveau psychologique, physique, scolaire)
  • Est-ce qu’il est préférable de parler ou de se taire en tant que victime ou témoin ?
  • Le harcèlement scolaire, c’est l’affaire de qui ?
  • Le harcèlement scolaire est-il un problème grave dans ton pays ?

 

Pour une approche interculturelle du thème, on peut proposer aux apprenants de faire une recherche sur Internet et de travailler en groupes afin de préparer un exposé sur ce qui se passe dans leur pays en donnant des chiffres et des informations précises.

 

2.     Afin de travailler sur l’emploi du Subjonctif et l’Hypothèse (structures avec si), on présente aux élèves des témoignages des jeunes harcelés et on leur demande de  leur donner des conseils en utilisant les structures :

Il faut que + Subjonctif ou Si j’étais à sa place, je + Conditionnel Présent

 

  • « Quand je me promène dans les corridors, les autres jeunes se moquent de mes vêtements et me disent que je suis nul. »  Patrick
  • « Je revenais de l’école à vélo quand des jeunes m’ont lancé des roches. » Fatima
  • « J’essayais de m’endormir, mais les messages texte n’arrêtaient pas de rentrer et je ne savais pas qui les envoyait. J’avais peur. »  Kevin
  • « Tous les matins, lorsque j’arrive dans la cour de récréation, un groupe d’élèves se moquent de moi. Ils le surnomment « bouboule » et font des blagues sur mon physique. »  Jean-Paul

 

3.      JEU DE RÔLES

Organiser un conseil au sein de l’école pour discuter le sujet de l’intimidation.
(Rôles : enseignants, représentant des élèves et des parents, conseiller pédagogique)

HARCELEMENT8 

Quatrième étape  (PRODUCTION ÉCRITE)

 

1.     Les élèves préparent une liste de conseils contre le harcèlement scolaire pour les victimes et pour les témoins.

       Voici par exemple quelques règles pour les victimes :

   –  Aie confiance en toi. Les harceleurs n’aiment pas les personnes qui n’ont
       pas peur.
   –  Si quelqu’un t’intimide, dis-le à un ami, à un enseignant ou à un parent,
      quelqu’un en qui tu as confiance.
   –  Reste calme et montre-toi amical ; la colère peut envenimer la situation.
   –  Reste toujours dans des endroits où tu es en sécurité.
   –  Ne donne jamais de détails sur ta vie privée en ligne.

 

      Quelques règles pour les témoins :

  –  Si tu vois un agresseur en train d’intimider une personne, dis-le à  
     quelqu’un.
  –  Les élèves victimes sont souvent mis à l’écart de la classe. Ne participe pas
     à cet isolement et n’hésite pas à leur parler.
  –  Si tu reçois un message ou une photo humiliante à faire tourner, supprime
     le message.
  –  Si quelqu’un se moque d’une autre personne, ne ris pas et exprime ton
     opposition.

 

2.   Pour se rendre compte du malaise et de la douleur dont souffrent les personnes intimidées à l’école, il vaut mieux se mettre à leur place. C’est pourquoi, on pourrait proposer aux apprenants d’imaginer une journée d’un(e) adolescent(e) qui subit des gestes de violence qu’il/elle raconte dans son journal intime.

 

3.   Étant donné que les adolescents débordent d’imagination et que certains entre eux sont très doués pour le dessin, il serait intéressant de les faire travailler en petits groupes afin qu’ils préparent des affiches pour lutter contre le harcèlement scolaire et pour promouvoir la paix au sein de l’école. Les élèves pourront utiliser des slogans pour mieux transmettre leur message :

      BRISER LE SILENCE,
      HARCÈLEMENT SCOLAIRE : NON MERCI, PAS POUR MOI,
      LA SOLIDARITÉ PLUS FORTE QUE LA VIOLENCE,
      TOUS ENSEMBLE POUR UNE ÉCOLE PAISIBLE,
      METS DE LA COULEUR DANS LA VIE DE QUELQU’UN…

 

L’école parce qu’elle est le lieu par excellence de formation de futurs  citoyens, le vecteur des nouvelles valeurs, mais surtout parce qu’elle n’est plus épargnée par la violence qui sévit dans la société, elle doit éduquer la paix. Pour y parvenir, il est urgent de s’appuyer sur le dialogue, la participation et la coopération et lutter contre l’exclusion.

 

Pour les enseignants qui veulent approfondir le sujet, voilà quelques sites qui vous seront utiles :

 

Je souhaite que cette fiche s’enrichisse de vos contributions. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques et de vos idées.

Chrysoula Rouga

 

Comments are closed.