© Martha ASFI

Paris sera toujours… Paris

Posted on Posted in Civilisation

© Martha ASFI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Frédérick : […] D’abord, je vous dirai mon nom. Je m’appelle Frédérick. Vous, vous me direz le vôtre…

Garance : On m’appelle Garance.

Frédérick : Garance. Oh ! c’est joli !

Garance : C’est le nom d’une fleur…

Frédérick : D’une fleur rouge. Comme vos lèvres ! Alors ?

Garance : Alors au revoir, Frédérick !

Frédérick : Oh non ! Vous n’allez pas m’abandonner comme ça, me laisser tout seul sur le boulevard du Crime ! Dites-moi au moins quand je vous reverrai.

Garance : Bientôt peut-être…Sait-on jamais, avec le hasard !

Frédérick : Oh ! Paris est trop grand, vous savez !

Garance : Paris est tout petit pour ceux qui s’aiment,  comme nous, d’un aussi grand amour !

Jacques Prévert

*Cet extrait est une transcription de la bande-son du film Les Enfants du paradis, tourné et monté par le réalisateur Marcel Carné.

 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=tmiI98EG1Fo[/youtube]

Paris, la Ville Lumière, la ville qui inspire, Paris insolite, Paris secret, Paris sous le soleil, Paris sous la pluieParis sera toujours Paris ! Paris a revêtu de nombreux visages au cours des siècles. De Lutèce, la ville gallo-romaine à la capitale politique, économique et culturelle du XXIe siècle, Paris conserve son patrimoine historique, architectural et culturel unique, son charme et son mystère.

On se souvient tous de notre première arrivée à Paris… L’aéroport, le train, la foule, le bruit ou même le brouhaha, les gens, les artistes, les petites ruelles, les grands boulevards, les couleurs, la lumière, les odeurs, les musiques… Bref, une ville animée. C’est pour toutes ces raisons que l’on aime Paris et que l’on veut toujours y retourner.

Il y a environ 2 000 ans, les premiers occupants des rives de la Seine sont apparus pour occuper une partie de la zone du Paris que l’on connaît aujourd’hui, l’île de la Cité

La construction d’un mur d’enceinte et du château du Louvre a dressé les limites de la ville au Moyen-âge.

La Renaissance fut la période de la construction des grands bâtiments qui marquent d’emblée la présence de la royauté : François Ier tente de reconstruire le Louvre, qui datait de l’époque de Philippe Auguste. Catherine de Médicis fait bâtir les Tuileries au XVIe siècle et Louis XIV l’Hôtel des Invalides.

Au XIXe siècle, le baron Haussmann modernise la ville tout entière. C’est la grande ville moderne qui se construit ; les ruelles étroites cèdent la place aux larges avenues telles que l’avenue des Champs-Elysées.

Au XXe et XXIe siècle, c’est le projet du Grand Paris qui est mis en avant et l’établissement du quartier de La Défense fait apparaître l’enjeu de l’attrait économique de la ville.

Dans ce cadre, les transports constituent le premier intérêt et le projet d’un métro automatique sera le préambule d’une grande métropole mondiale et européenne.

Paris est tout petit

© Martha ASFIC’est là sa vraie grandeur

Tout le monde s’y rencontre

Les montagnes aussi

Même un beau jour l’une d’elles

Accoucha une souris

Alors en son honneur

Les jardiniers tracèrent

Le Parc Montsouris

C’est là sa vraie grandeur

Paris est tout petit.

 

Jacques Prévert

Paris est tout petit

Collection PLANETE PREVERT dirigé par Jean-Paul Liégeois

Ed. le cherche midi

 

Le métro parisien

Deux cent treize kilomètres de lignes, trois cents stations et près de 1,4 milliard de voyageurs par année, le métro parisien a une densité de fréquentation unique au monde. Fulgence Bienvenüe, l’ingénieur, chef et réalisateur du projet adopté le 9 juillet 1897 par le Conseil municipal, a prévu qu’aucun point de Paris ne soit distant de plus de 500 mètres d’une station de métro. IMG_20150512_011427

En 1998, la nouvelle ligne 14 est la première grande ligne de métro au monde sans conducteur dans une capitale. Elle est accessible par des portes palières sur le long des quais.

Les stations empruntent leurs noms aux batailles victorieuses (Iéna, Solférino…), aux monuments (Invalides, Odéon, Musée d’Orsay, Champ de Mars-Tour Eiffel…), aux activités du passé (les Gobelins, Glacière…) et aux personnages historiques (Mirabeau, Gambetta, Philippe Auguste, Étienne Marcel…). D’autres noms sont liés aux deux guerres mondiales et à la Résistance (Charles de Gaulle, Franklin P. Roosevelt, Estienne d’Orves…), à des poètes et écrivains (Voltaire, Victor Hugo, Zola), à des sculpteurs (Pigalle, Falguière), à des scientifiques (Pasteur, Pierre et Marie Curie…).

«Paris n’a pas été bâti en un jour»

Proverbe français

Les entrées des stations de métro

Les bouches de métro, dont les 86 de type Art nouveau réalisées par Hector Guimard (Saint-Michel, Place d’Italie, Ménilmontant), et celles de style néo-classique réalisées par Marie-Joseph Cassien Bernand (Opéra, Concorde, République) sont des bijoux de la ville, caractéristiques d’une ambiance du passé.

La Seine

C’est le fleuve qui a donné sa devise à la ville : Fluctuat nec mergitur, « Elle flotte, mais ne coule pas ». Les bouquinistes, qui s’accrochent au parapet des quais de Paris, les livres, les gravures, les passants qui déambulent le long de la Seine, les ponts, les bateaux-mouches donnent un caractère particulier à la ville.

«Avec des si, on mettrait Paris en bouteille»

Proverbe français

Les deux rives

Les termes « rive droite » et « rive gauche » désignent les deux parties de la ville de Paris.

La rive droite, c’est la rive nord de la Seine. Elle englobe le Marais, les hôtels, les places (la place de l’Hôtel de Ville, la place des Vosges, la place de la Concorde, la place de Sainte-Catherine), le Louvre, le jardin des Tuileries, le grand Palais, le petit Palais, le palais de Chaillot.

La rive gauche, c’est la rive sud de la Seine. Elle est la rive de Paris où des intellectuels, des artistes, des musiciens et amateurs de musique, des professeurs et des étudiants se sont regroupés. La rive gauche, c’est le quartier de Saint-Germain des Prés, le café de Flore, Lipp et le café des Deux Magots, le Quartier Latin et la Sorbonne.

Paris à travers ses quartiers

La capitale de la France est une mosaïque, un amalgame de quartiers variés, caractéristiques de l’ambiance de la ville ! Chaque quartier a un caractère différent et mérite d’être visité pour des raisons distinctes. Savez-vous que Paris est un escargot ? La ville est divisée en 20 arrondissements numérotés en spirale, s’enroulant comme la coquille d’un escargot.

«À Paris, tout le monde veut être acteur, personne ne se résigne à être spectateur»

Jean Cocteau

Paris, la star du cinéma

La ville de Paris a déjà et continue d’inspirer les cinéastes. Des quartiers parisiens ont servi de décors pour des films. Vous rappelez-vous Amélie Poulain qui s’amuse à faire des ricochets sur le canal Saint-Martin ? Que de bons endroits à choisir pour tourner des films…

«Respirer Paris, cela conserve l’âme.»

Victor Hugo

Paris, la cité de la mode

On entend souvent qualifier la ville de Paris de capitale de la mode. Les grands couturiers y tiennent leurs ateliers, le prêt-à-porter et la haute couture y trouvent leur foyer, les grands défilés, les boutiques… Mais c’est aussi la mode des Parisiens et des Parisiennes toujours chics qui sont connus pour leur style et surtout pour leur élégance. Si vous allez à Paris et que la mode vous intéresse, n’oubliez pas de visiter le musée de la Mode de la ville de Paris.

Paris en chansons

“Il n’ a que deux sujets de chansons possibles : l’amour et Paris! “

George Gershwin

La liste des chansons évoquant Paris, ses quartiers et ses environs ne pourra jamais être exhaustive. Nombreux sont les chanteurs qui ont chanté sur Paris.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=sQta-jDJVig[/youtube]

 

Paris, la ville des amoureux

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=o-dJz8b8n-g[/youtube]

*Sous le ciel de Paris est la chanson originellement interprétée par Jean Bretonnière dans le film Sous le ciel de Paris de Julien Duvivier sorti en 1951. Les paroles sont de Jean Dréjac et la musique d’Hubert Giraud.

La ville de Paris, élue plusieurs fois « ville la plus romantique pour un rendez-vous », est considérée comme la ville de l’amour. Elle est certainement une ville de laquelle vous allez tomber amoureux. Promenades en amoureux, des restos d’exception, une ambiance romantique dans chaque coin de cette ville.

Le Paris des Parisiens, le Paris des étudiants, le Paris des amoureux, vous allez certainement adorer cette ville pour vos propres raisons. La ville de Paris, c’est un coup de foudre, un amour qui dure dans le temps, qui mérite d’être chanté, filmé, pris en photo. Quelles que soient vos propres raisons, une fois à Paris, ça reste toujours ancré dans votre cœur.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=d9V-zUlrhEE[/youtube]

Sitographie

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paris

http://www.parisinfo.com/

http://www.paris.fr/