prev next

Jeux de langue pour l`école

mai 17th, 2012 Non classé

On peut s’amuser à construire des « histoires à tiroirs » et voir à quel moment précis notre auditeur va décrocher…

Jeux de langue Les histoires à tiroirs

C’est le frère de la sœur dont l’oncle a été assassiné dans une ville dont je ne me souviens plus du nom qui ressemblait pourtant à celui d’un roman que j’ai adoré dans mon enfance qui fut malheureuse mais bien moins que celle de cette fille du grand-père de ma tante qui avait épousé le beau-frère de mon père…

Avez-vous pu lire jusqu’au bout ?

Une histoire à tiroirs, c’est une histoire où tellement de choses sont dites les unes dans les autres qu’on ne s’y retrouve plus…

Ainsi au lieu de dire tout simplement « mon oncle », on dira « le frère du père de ma sœur ».

En fait, théoriquement, une histoire de ce genre peut être aussi longue que l’on veut. Ce n’est que la patience de celui qui l’écoute qui déterminera sa longueur !

Faites-en l’expérience…

Notes :

En écrivant des “ histoires à tiroirs ”, c’est-à-dire en faisant ce qu’il ne faut pas faire, les élèves peuvent véritablement sentir de l’intérieur les limites de la construction de la phrase. Une analyse de telles phrases peut parfois être utile pour faire sentir ce qui a été utilisé comme “ système ”. Ainsi, les enfants comprendront qu’il s’agit le plus souvent de l’extension d’un groupe du nom (avec un effet “ vache-qui-rit ”, comme dans la célèbre boîte de fromage). Les propositions ou les compléments s’imbriquent les uns dans les autres introduits soit par des prépositions, soit par des pronoms relatifs et noient le sens dans leur avalanche.

Jeux de langue La lettre à introduire

Ce jeu se joue à deux ou à plusieurs. Un joueur propose un mot de quatre ou cinq lettres. Le joueur suivant doit transformer le mot soit en remplaçant une des lettres par une nouvelle soit en changeant l’ordre des lettres, soit en pratiquant les deux opérations.

Exemples:

Le premier joueur propose  A V I O N

Le deuxième propose  A V O N S (il a introduit un S à la place du I et a changé l’ordre des lettres)

Le suivant propose S A V O N, le quatrième S A L O N et ainsi de suite. Perd celui ou celle qui reste a quia.

 

 

Notes :

 

Ce jeu propose d’agir sur les mots en pratiquant de petits changements subtils à chaque fois. Cette contrainte très forte (la tentation est souvent présente de remplacer deux lettres…) oblige les joueurs à fouiller dans leur mémoire ou dans les dictionnaires. Après un certain temps de familiarisation, l’enseignant pourra faire remarquer aux élèves (ou mieux, ceux-ci pourront découvrir) que les mots courts se prêtent mieux à ces manipulations.

L’utilisation de formes fléchies (les pluriels, les féminins, les formes conjuguées) rendra la recherche encore plus intéressante.

 

 

 

Jeux de langue Les logorallyes

Établir une liste de mots soit• au gré de l’inspiration ;• en les tirant au sort dans un dictionnaire ;• en les tirant au sort dans un ensemble de mots écrits préalablement sur de petits cartons ;• en demandant un mot à chaque élève.
Écrire une phrase ou un texte en utilisant les mots retenus.Le jeu peut être corsé en exigeant que les mots soient utilisés dans le même ordre que celui où ils sont apparus (!).

Notes :
Devant sa liste de mots à utiliser obligatoirement dans sa phrase ou son texte, l’élève va devoir faire appel à la fois à son imagination et à la rigueur (un minimum de sens est exigé).Il va se rendre compte que certains mots qu’il aurait crus jusque-là incompatibles peuvent devenir compagnons éphémères (le temps d’une phrase). Les conditions de réalisation d’un texte cohérent pourront être analysées par la classe à l’occasion d’une comparaison des résultats différents obtenus par les élèves au départ des mêmes mots.


 

 

, comment vous nommez-vous ?

 

Voici un lipogramme en “ e ” : Jeux de langue Les lipogrammes

 

 

Quel mot barbare ! Rassurez-vous, le jeu est simple.

 

Le temps est merveilleux aujourd’hui, n’est-ce pas ?

 

Cette phrase vous parait-elle bizarre ? Non ? Et pourtant il s’agit là d’un lipogramme[1] en “ q ”, en “ b ”, en “ f ”, en “ g ”, en “ k ”, en “ w ”, en “ y ” et en “ z ”. Compris ? Cette phrase ne contient aucun “ q ”, “ b ”, “ f ”, “ g ”, “ k ”, “ w ”, “ y ” ni “ z ”.

 

Il s’agit tout simplement de s’obliger à écrire une phrase, un petit texte en n’utilisant pas certaines lettres.

 

Facile ? Ouais…

 

Voici un lipogramme en “ a ” :                                                           

 

Bonjour

 

Un gras cochon part pour Paris.

 

Et si on essayait un lipogramme en “ a ” et en “ e ” ?

 

Bonjour, gros cochon dodu du coin !

 

Ca y est ?

 

Voici un lipogramme en “ a ”, en “ e ” et en “ o ” :

 

Tu dis zut.

Pouvez-vous en faire un plus long ? C’est de moins en moins facile quand on augmente le nombre de lettres interdites !

Dans les mouvements de jeunesse, on joue parfois au jeu de “ Au marché de Padi-Pado ”. Il s’agit de produire des lipogrammes en -i et en -o, c’est-à-dire de préciser que dans ce marché, on vend des légumes mais pas de viande, des salades mais pas de kiwis, etc.

Attention, si vous voulez vous attaquer au lipogramme en e, il faut savoir qu’un écrivain est arrivé à écrire un roman de 312 pages sans employer la lettre « e ». Il faut le faire ![2]

 


[1] 1866; leipogramme 1620; du gr. leipein “ enlever ” et gramma “ lettre ”

[2] Il s’agit de Georges PEREC qui a écrit “ La disparition ”.

 

Jeux de langue La littérature définitionnelle

 

 

Comment expliquer un mot sinon en regardant sa définition au dictionnaire ?

Mais qu’est-ce que ça donne quand on applique cette idée à tous les mots ?

Ainsi pour expliquer la phrase :

 

L’enfant lit un livre.

 

on cherche la définition du mot « enfant », du mot « lire » et du mot « livre » au dictionnaire et on obtient :

 

Le garçon ou la fille de moins de treize ou quatorze ans prend connaissance du contenu d’un assemblage de feuilles imprimées réunies en un volume relié.

 

Et on peut continuer: chercher de nouveau la définition de « garçon », « fille », « prendre connaissance », etc. de la phrase obtenue et en créer une nouvelle.

 

Vous pouvez aussi vous amuser à jouer aux devinettes. Par exemple, proposer cette phrase à vos amis et leur demander ce qu’elle veut dire :

 

L’organe reproducteur des végétaux de l’embranchement des phanérogames est dans un récipient de forme variable et servant à des usages divers.[1]

 

Notes :

 

Les enseignants verront tout de suite l’intérêt de ce jeu en ce qui concerne l’usage intensif et intelligent du dictionnaire. Les élèves auront même l’occasion de s’exercer à comparer les définitions de plusieurs dictionnaires (un exemplaire de poche et un autre plus volumineux par exemple) et de choisir la définition qui convient le mieux au contexte créé.

En développant ainsi une phrase, en lui donnant de l’“ expansion ”, ils percevront mieux sa structure de base et mesureront les limites de cette technique en s’y heurtant.


[1] Réponse : La fleur est dans le vase.

 



[1] Réponse : La fleur est dans le vase.

 

Jeux de langue Les logogriphes

 

 

 

 

Attention, un mot peut en cacher un autre ou plusieurs autres !

Ainsi avec les lettres composant le mot adolescent, fabriquons :                                                                                           

école, leçon, as, cent, dose, Laon, son, dent, dans, lac, solde, dose, taon, os, sol, cône, Caen, ton, soc, lés, etc.

Attention, le logogriphe[1] ne doit pas être confondu avec l’anagramme (voir ce jeu), car on n’est pas obligé d’employer toutes les lettres du mot de départ.

 

Mais pour corser le jeu, on peut le présenter comme une charade :

 

En voici une facile :

Je sers de monnaie en Angleterre

mais sans elle, c’est comme si j’avais trop bu.

(livre – ivre)

En voilà une compliquée :

 

En quinze lettres, j’adore embrouiller les choses.

En trois lettres, il n’est pas à faire en public.

Mais il est aussi très puissant.

En quatre lettres, on en joue toujours au théâtre.

On en a besoin journellement.

Il parait qu’Adam en a perdu une.

J’y cuis mon pain tous les jours,

La France en a un au mois de juillet.

En six lettres, je le suis souvent par mon voisin.

Mais j’en ai beaucoup de le supporter.

Réponses :

 

1. emberlificoteur 2. rot 3. roi 4. rôle 5. fric 6. côte 7. four 8. tour 9. embêté 10. mérite.


[1] 1623; de logo- et du grec. griphos “ énigme ”



Jeux de langue Les logogriphes

 

 

 

 

Attention, un mot peut en cacher un autre ou plusieurs autres !

Ainsi avec les lettres composant le mot adolescent, fabriquons :

école, leçon, as, cent, dose, Laon, son, dent, dans, lac, solde, dose, taon, os, sol, cône, Caen, ton, soc, lés, etc.

Attention, le logogriphe[1] ne doit pas être confondu avec l’anagramme (voir ce jeu), car on n’est pas obligé d’employer toutes les lettres du mot de départ.

 

Mais pour corser le jeu, on peut le présenter comme une charade :

 

En voici une facile :

Je sers de monnaie en Angleterre

mais sans elle, c’est comme si j’avais trop bu.

(livre – ivre)

En voilà une compliquée :

 

En quinze lettres, j’adore embrouiller les choses.

En trois lettres, il n’est pas à faire en public.

Mais il est aussi très puissant.

En quatre lettres, on en joue toujours au théâtre.

On en a besoin journellement.

Il parait qu’Adam en a perdu une.

J’y cuis mon pain tous les jours,

La France en a un au mois de juillet.

En six lettres, je le suis souvent par mon voisin.

Mais j’en ai beaucoup de le supporter.

Réponses :

 

1. emberlificoteur 2. rot 3. roi 4. rôle 5. fric 6. côte 7. four 8. tour 9. embêté 10. mérite.


[1] 1623; de logo- et du grec. griphos “ énigme ”

 

Jeux de langue Les logogriphes

 

 

 

 

Attention, un mot peut en cacher un autre ou plusieurs autres !

Ainsi avec les lettres composant le mot adolescent, fabriquons :

école, leçon, as, cent, dose, Laon, son, dent, dans, lac, solde, dose, taon, os, sol, cône, Caen, ton, soc, lés, etc.

Attention, le logogriphe[1] ne doit pas être confondu avec l’anagramme (voir ce jeu), car on n’est pas obligé d’employer toutes les lettres du mot de départ.

 

Mais pour corser le jeu, on peut le présenter comme une charade :

 

En voici une facile :

Je sers de monnaie en Angleterre

mais sans elle, c’est comme si j’avais trop bu.

(livre – ivre)

En voilà une compliquée :

 

En quinze lettres, j’adore embrouiller les choses.

En trois lettres, il n’est pas à faire en public.

Mais il est aussi très puissant.

En quatre lettres, on en joue toujours au théâtre.

On en a besoin journellement.

Il parait qu’Adam en a perdu une.

J’y cuis mon pain tous les jours,

La France en a un au mois de juillet.

En six lettres, je le suis souvent par mon voisin.

Mais j’en ai beaucoup de le supporter.

Réponses :

 

1. emberlificoteur 2. rot 3. roi 4. rôle 5. fric 6. côte 7. four 8. tour 9. embêté 10. mérite.


[1] 1623; de logo- et du grec. griphos “ énigme ”

 

Jeux de langue Les logogriphes

 

 

 

 

Attention, un mot peut en cacher un autre ou plusieurs autres !

Ainsi avec les lettres composant le mot adolescent, fabriquons :

école, leçon, as, cent, dose, Laon, son, dent, dans, lac, solde, dose, taon, os, sol, cône, Caen, ton, soc, lés, etc.

Attention, le logogriphe[1] ne doit pas être confondu avec l’anagramme (voir ce jeu), car on n’est pas obligé d’employer toutes les lettres du mot de départ.

 

Mais pour corser le jeu, on peut le présenter comme une charade :

 

En voici une facile :

Je sers de monnaie en Angleterre

mais sans elle, c’est comme si j’avais trop bu.

(livre – ivre)

En voilà une compliquée :

 

En quinze lettres, j’adore embrouiller les choses.

En trois lettres, il n’est pas à faire en public.

Mais il est aussi très puissant.

En quatre lettres, on en joue toujours au théâtre.

On en a besoin journellement.

Il parait qu’Adam en a perdu une.

J’y cuis mon pain tous les jours,

La France en a un au mois de juillet.

En six lettres, je le suis souvent par mon voisin.

Mais j’en ai beaucoup de le supporter.

Réponses :

 

1. emberlificoteur 2. rot 3. roi 4. rôle 5. fric 6. côte 7. four 8. tour 9. embêté 10. mérite.


[1] 1623; de logo- et du grec. griphos “ énigme ”

 

Jeux de langue Les logorallyes

 

 

 

 

 

 

Établir une liste de mots soit

  • au gré de l’inspiration ;
  • en les tirant au sort dans un dictionnaire ;
  • en les tirant au sort dans un ensemble de mots écrits préalablement sur de petits cartons ;
  • en demandant un mot à chaque élève.

 

Écrire une phrase ou un texte en utilisant les mots retenus.

Le jeu peut être corsé en exigeant que les mots soient utilisés dans le même ordre que celui où ils sont apparus (!).

 

 

 

Notes :

 

Devant sa liste de mots à utiliser obligatoirement dans sa phrase ou son texte, l’élève va devoir faire appel à la fois à son imagination et à la rigueur (un minimum de sens est exigé).

Il va se rendre compte que certains mots qu’il aurait crus jusque-là incompatibles peuvent devenir compagnons éphémères (le temps d’une phrase).

Les conditions de réalisation d’un texte cohérent pourront être analysées par la classe à l’occasion d’une comparaison des résultats différents obtenus par les élèves au départ des mêmes mots.

 


 

 

Commentaires pour “Jeux de langue pour l`école”

comments powered by Disqus
  1. LG dit :

    Gardez les tests à venir s’il vous plaît!

Bienvenue

Catégories

logo conjugueur Conjugueur FLE

Ecrivez dans le formulaire un verbe et découvrez sa conjugaison grâce au conjugueur de Bonjour de France.




Partenaires

Fédération internationale
des professeurs de Français


FIPF UFF

Les partenaires de Bonjour du Monde

Derniers articles Bonjour du Monde

Partagez !